Angelina Tezanou – Chanteuse : « Les Africaines sont des perles »

Angélina by Lethal Prod - Fevrier 2011Arrivée en France à l’âge de sept ans, cette non-voyante impressionne. Titulaire d’un D.E.A de droit international obtenu à l’université de Paris I, juriste, créatrice de mode, auteur-compositrice, interprète, chanteuse, Angelina Tezanou – issue d’une famille d’artiste – vient de mettre sur le marché son best of qui comporte un CD et un DVD.

Comment expliquez-vous votre force qui vous briser tous les obstacles ?

Mon handicap ne m’empêche pas de faire quoi que ce soit. Je suis Angelina Tezanou avec tout ce qui me caractérise et puis, même si j’ai vécu un incident qui fait que je ne vois pas, ce n’est pas ce qui me détermine. C’est pour cela que m’en parle pas. Ce qui fait ma personnalité, c’est le fait d’être africaine, artiste, intellectuelle et aussi d’être une femme.

Depuis quand avez-vous commencé la musique ?

Issue d’une famille de musiciens, j’ai commencé la musique toute petite. Quand je suis arrivée en France, j’ai eu de la chance d’être envoyée dans un internat où j’ai pu apprendre la musique : le piano, le violon. Je chantais beaucoup dans les chorales. A 10 ans, j’ai sorti un album de musique de musique religieuse avec les enfants de mon école. Ensuite quand je suis devenue adolescente je me suis initie à la guitare parce que j’avais envie de chanter de la variété. J’ai une formation classique à la base et étant chez bonnes sœurs, j’écoutais la radio, il y avait très peu de loisirs. J’aimais la lecture et la musique. Jeune étudiante, j’i découvert le Zouk. J’ai commencé à intégrer les groupes antillais en tant que pianiste, puis j’ai chanté de la variété française et anglaise dans les cabarets pour financer mes études de droit, puis j’ai rencontré les « GIRLS ». Elles m’ont engagée comme guitariste chanteuse et nous avons sorti un album en 1989 et en 90, j’ai décidé de faire une carrière solo en sortant mon premier album intitulé « POISON ». Aujourd’hui j’ai quatre albums à mon actif. Je me laisse du temps pour faire d’autres activités.

Vous venez de mettre sur le marché parisien votre best of cela était-il indispensable ?

Cette sortie était effectivement indispensable car j’ai effectué un revirement à 190° dans le genre musical. Mon public avait du mal à suivre. Ce best of me permet de faire un point sur l’ensemble de ma carrière et de satisfaire mon public qui était demandeur. A travers ce best of, je voulais dire aux mélomanes que j’adore l’Afro-Zouk. J’arrive à toucher le cœur des jeunes avec des musiques modernes et des textes percutants.

Vous apportez une aide appréciable aux non-voyants en France.

Etant juriste à la base, j’ai travaillé dans des cabinets que j’ai quitté parce que le côté social manquait. J’ai travaillé dans une structure pour aider des personnes qui venaient de perdre la vue à se restructurer. Je leur apprenais le braille et les techniques d’orientation, à marcher avec la canne. C’était très intéressant, j’arrivais à leur faire accepter leur cécité. Nous faisions des ateliers de lectures, et leur faisait découvrir la musique et la danse africaine pour qu’ils puissent se retrouver dans leur corps. J’ai passé un concours administratif pour travailler au pôle emploi et aujourd’hui, je suis dans l’orientation professionnelle. J’aide les demandeurs d’emploi à retrouver du travail ou une formation et, de l’autre côté, je suis avec les entreprises qui souhaitent passer des offres et leurs trouver des candidats, je fais de la présélection pour les entreprises et à mi-temps de la musique dans ma propre structure « ANGEL MUSIQUE ».

 

Amina n°471 2009 par Ahmed TOURE

Tags: , , , ,

Concert Privé Areva – Arcachon

Concert Privé Areva – Arcachon

 


Tags: , ,

Angélina Tézanou – Musicienne

Angélina TézanouNée un 24 septembre au Cameroun, dans la région de Bamiléké, Angélina (Angeline) TEZANOU, non-voyante, est une artiste accomplie avec une tête pleine. Titulaire d’un D.E.A. en Droit International Economique et Commercial, elle abandonne son travail pour se consacrer à sa passion : la musique.

Artiste émérite (pianiste, guitariste et violoniste), elle réussit grâce à son talent, son charisme et sa volonté de surmonter sa cécité et de transformer en atout ce qui passerait, au départ, pour un handicap. Fortement marquée par le Zouk, elle s’exprime tout aussi bien dans d’autres genres tels que le Funk, le R’n B, le Ragga, le Reggae, le Rap ou le Folklore camerounais. Elle défend, par sa musique, la multitude d’identités qu’elle a acquise par sa soif de connaissance et d’indépendance, œuvrant pour le développement des écoles pour non-voyants en Afrique et leur entière intégration dans la société.

À 7 ans, Angelina quitte le Cameroun pour la France. Elle évolue dans une école religieuse où elle s’initie à la musique. À 10 ans, elle enregistre son premier disque avec les autres enfants de la chorale. À 18 ans, afin de payer ses études de Droit, elle commence à faire du cabaret et se fait remarquer par plusieurs groupes. Le premier qu’elle intègre est une formation antillaise : Kawatch. Angelina y apprend le Créole pour mieux s’affirmer dans l’ensemble. 2 ans plus tard, elle quitte ce groupe pour rejoindre « les Girls » en tant que chanteuse et guitariste. Elle enregistre et co-produit l’album « Viens on va danser » et participe à plusieurs tournées en parcourant la France, l’Allemagne et la Suisse.

En 1990, elle débute sa carrière solo et produit elle-même son album Zouk « Poison ». Cet album sera remixé en 1993 et changera de titre pour « La Voix ». Cet album deviendra Disque d’Or en 1992. Dès 1993, Angelina initie les ventes d’œuvres artisanales créées par des non-voyants au profit de l’insertion de ceux-ci dans nos sociétés. Ainsi, des dizaines de milliers d’articles originaux seront vendus dans tous les pays où Angelina se représentera : Cameroun, Etats-Unis, France, Suisse, etc.. En octobre 1997, Angelina produit l’album Afro-Zouk « Côté Cœur » et continue à participer à de nombreux concerts à travers le Monde.

Nous voici, 10 ans après, et toujours la même énergie. Son dernier album « Ebenite » rencontre un grand succès et le public est fidèle.

 

Les concerts:

  • Vatican – 1982 (Rencontre avec Jean-Paul II)
  • Paris, Parc de Vincennes – 1990 (Sortie de « Poison » devant 10.000 personnes)
  • Caraïbes – 1991 (Avec le Groupe Créole 82 en Guadeloupe, Guyane et Martinique)
  • Côte d’Ivoire, Palais des Congrès – 1992 (Avec l’Orchestre de la Marine)
  • Togo – 1992 (« Poison » devient Disque d’Or)
  • Cameroun, Accueil N.-D. de la Paix de Dschang – 1993 (Avec ses frères Johnny et Paul, parrainée par Eboi Lottin)
  • Suisse, Genève – 1994 (Pour l’association « Genève Tiers Monde »)
  • Etats-Unis, Los Angeles – 1995 (Représentant la France le 14 juillet)
  • Afrique du Sud, Johannesbourg et Pretoria – 1996 (Rencontre avec Steevie Wonder)
  • France, Palais des Congrès de Paris – 1997 (Rencontre avec Gilbert Montagné)
  • Cameroun – 1998 (Tournée « Côté Cœur »)
  • Cameroun, Douala – 1999 (Devant 100.000 personnes avec Bisso Na Bisso et Pit Baccardi

À suivre…

Tags: , , ,

Ébenite

Angélina Tézanou - Ébenite - Couverture d'album

Flash required

 

 

Sorti en Afrique en 2007, c’est un album de musique «Ebène» où Angelina opère un virage a 180° : fini le Zouk Love bonjour le reggae avec «Baccalauréat reggae», le ragga avec «Paris, Paris» le RN’B avec «Hotel California» et son mythique « Don’t Cry ».

Angelina y chante en Français, en Anglais et en dialecte Africain. Elle y explique qu’il s’agit d’un album de musique d’inspiration noire dont le titre est  «Ebènite».

Aux arrangements on retrouve ses fidèles amis ivoiriens Lazarre, Davis Tayorault et Dongui. A la guitare Alain Agbo, Mao, a la basse Guy Sangue, Bobby Njoki, et aux chœurs Awa Maïga et Zaza…

Angelina travaille avec des nouveaux auteurs comme Jose Licenziato et Karine Nzeutem.

Ebenite - Angelina Tezanou

Tags: , , ,

Mosaïque

Angélina Tézanou - Mosaique - Couverture d'album

Flash required

 

 

Sorti en 2009 au Cameroun, c’est un best of des meilleures chansons Afro-Zouk d’Angelina. On y retrouve tous ses tubes des premières heures comme «Poison», «Ola Ou Ye»,  «Il Faut Faire Un Choix»…

Mosaïque - Angelina Tezanou

Tags: , , , , ,

Les Clips de Angélina Tézanou

 

YouTube responded to TubePress with an HTTP 410 - No longer available

Tags: , , , , , ,

Coté Cœur

Angelina Tezanou - Côté CœurSorti en 1998, c’est un album de musique Afro-Zouk très accompli avec 99% de tubes : « Anké Viré » (Afro-Zouk en créole),  « Pou Qui Ou Pati » (Zouk Love), « Ben, Skin Love » (musique traditionnelle Bamiléké), « Il Faut Faire Un Choix » (Ndombolo soukous)…

Les arrangements sont de Dongui (qui travail aussi avec Meiway), Lazarre (pianiste d’Alpha Blondy) et Thierry Gallion. On retrouve à la basse Guy Sangue, Aladji Toure, Remy Salomon, à la guitare Jacques Jay, Dali kimoko, Dominique Gengoul. Cet album a été entièrement composé par Angelina Tezanou et on y retrouve « Perle Noire » qui sera désormais son surnom.

Tags: , , , , , ,

Angélina Tézanou

Angélina TézanouAngelina Tezanou est une femme à multiples facettes.

Intellectuelle, Artiste, Créatrice de mode, Militante des droits de l’homme et présentatrice de télévision.

Née au Cameroun en pays Bamiliké, elle arrivée en France à l’âge de 7 ans et s’initie au piano, au violon et au chant dans une école religieuse.

A l’âge de 10 ans elle enregistre son premier disque avec une chorale d’enfants, et à 18 ans, pour payer ses études de droit, elle chante dans les cabarets parisiens. Elle enregistre et coproduit un album avec un groupe féminin  « LES GIRLS ».

Apres avoir obtenu son D.E.A en droit international et économique, elle sort son premier album en solo intitulé « POISON » qui sera remixé sous le titre « LA VOIX ». En 1998 elle sort son deuxième album Afro Zouk « COTE CŒUR », en 2007, son troisième album de musique ébène « EBENITE » et en 2009, une compilation de ses meilleurs tubes de musique afro-caraïbe « MOSAIQUE ».

Elle crée son association Angel Music / Cécimode pour orchestrer sa carrière musicale et formaliser sa passion  pour la mode.

Elle aime utiliser les tissus et les matériaux africains (le tissu pagne, batic, rotin rafia etc.), sa collection est réalisée en grande partie par des personnes handicapées en Afrique (teeshirt  AFRITUDE), arts de la table (serviettes, nappes en pagne, paniers à pain en rotin etc.). Elle organise des expositions-ventes surtout lors de ses concerts pour aider à financer des projets éducatifs pour des personnes en situation de handicap. Son but est de faire la promotion des artistes handicapés et pour donner plus de visibilité à ses actions. Elle initie et Co- présente une émission de télévision sur TELESUD sur la création d’entreprise et de l’emploi. Elle fait alors profiter de son expérience de 9 ans en tant que conseillère de l’emploi et reçoit chaque semaine des chefs d’entreprises dans des secteurs divers. Angelina en profite pour parler des offres d’emplois, des salons, des forums, des conseils aux jeunes, aux seniors…

Ses projets : plusieurs concerts à venir, développer sa collection «CECIMODE », présenter une nouvelle émission de télévision « CECIMONDE » sur l’emploi et le handicap.

Tags: , , , , ,

La Voix

Angelina Tezanou - La VoixSorti en 1993 sur des arrangements de Bruce Grant, Angelina Tezanou amorce un début de ce qui sera le tournant hip hop de sa musique.

C’est un mélange de zouk en créole et de rap en anglais qui lui permettra de se développer aux Etats-Unis et en Afrique Sud.

Tags: , , ,

Poison

Angélina Tézanou - PoisonAngelina Tezanou - PoisonSorti en 1990, c’est le premier album en solo d’Angelina Tezanou qui aura un grand succès en Afrique et aux Antilles.

Elle le produit elle-même et chante essentiellement en créole et les morceaux comme « Ola Ou Ye » ou «  La Vie », (des zouks loves), resteront plusieurs semaines en tête des hits parade.

Elle fait la reprise de « Sweet Mother » de Prince Nico Mbarga pour rappeler ses origines Camerounaises en hommage aux Mères (Makossa).

Les arrangements des cet album son de Charles Morignier, aux chœurs Edite Lefel, Marie-Céline Croné et Jackie Rapon, à la basse Thierry Fanfan et à la guitare Dominique Gengoul…

 

Angelina travaille ses compositions avec Patricia Lavigny et Charles Morignier lui offre un titre « Fene zye ou ».

 

En Côte d’Ivoire l’album sera rebaptisé « La Vie ».

Tags: , , , ,